A Bambali et à Bouno

Les jours se suivent et commencent à se ressembler… mais pas tout à fait. Chaque village met sa touche d’originalité dans sa manière de nous accueillir. Pas de danse ni de chant cependant ; solennité et sobriété. Beaucoup de remerciements pour ce don d’une voiture et de promesses qu’elle sera bien utilisée.

A Bambali, accueil dans la cour du centre de santé, avec les autorités, les anciens du village, quelques femmes et les enfants de l’école.

Les clés de la voiture 11 sont remises par Alain et Luc

La cérémonie est courte, ce qui laisse du temps avant le repas de faire quelques pas dans le village. Surprise : Bambali est le village d’une grande vedette du foot, Sadio Mané, qui y a construit une belle maison pour abriter son fan club et toute sa famille ; on fait donc la photo des femmes de la famille. Un jeune étudiant conduit un groupe d’entre nous jusqu’à son lycée où nous rencontrons le proviseur…

Une longue et difficile piste nous amène à Bouno d’où nous rentrerons couverts de poussière rouge…

Là encore, après une courte cérémonie au terme de laquelle le village nous offre un carton de bananes, les clés de la voiture 4 sont remises par Régis et Jean.

Puis le groupe part pour une promenade jusqu’au bord du fleuve, où l’on assiste à un « pilonnage » du riz.

Demain matin, nous prendrons le bac pour traverser la Casamance et nous diriger vers la région de Kolda.

2 réflexions sur « A Bambali et à Bouno »

  1. Beaucoup de joie et d’émotions de continuer à voir ces sourires et accueils merveilleux.
    Pensée pour la voiture 11 et Luc. Alain, tu es parfait. Gros bisous à tous.

  2. Beaucoup de joie et d’émotions de continuer à voir ces sourires et accueils merveilleux.
    Pensée pour la voiture 11 et Luc. Alain, tu es parfait. Gros bisous à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *