Derniers jours du voyage

La distribution des voitures s’est achevée jeudi par un circuit aux alentours de Kolda. Trois villages, trois voitures, et à chaque fois un accueil sympathique et coloré des autorités et de la population.

A Thiara, Bernard et Jean-Pierre remettent les clés de la voiture 15

A Coumbara, Patrice et Alain remettent les clés de la voiture 5.


De belles tenues

De belles tenues locales leurs sont remises en cadeau.

A Pakour près de Dabo, Nicole et Jean remettent les clés de la voiture 7.

Vendredi,
-les fourgons prennent le départ pour la France, avec à leur bord Bernard G. et Alain, Pascal et Jean-Michel, Paul et Bernard C.
-les derniers autres chauffeurs rentrent à Ziguinchor, en ramenant, en convoi, les voitures reprises dans les villages après remplacement ; elles seront réparées et réaffectées ou détruites.

Pendant ce temps, deux d’entre nous, rentrés la veille à cette fin, vont en taxi chercher à Suelle deux enfants atteints de malformations et leurs mères afin de les accompagner pour des examens à Ziguinchor. Ces deux enfants avaient été repérés lors du passage dans ce village ; un groupe d’amis émus par cette situation se sont organisés pour financer déplacements, consultations et peut-être soins, dont les coûts sont hors de portée des familles concernées. Pédiatrie, radiologie, puis finalement orthopédie… Au terme du parcours, un espoir est permis ; un nouveau rendez-vous est pris pour commencer les soins dès la semaine prochaine.

Et puis, c’est aussi la fin des missions médicales, dans la satisfaction de la tâche accomplie.

Concernant la mission à Thiara où nous allions pour le première fois, nous avons fait des consultations pour contrôler la presbytie ainsi que des consultations pour le prise en charge des patients atteints d'éléphantiasis. Marc a effectué des travaux pour l'amélioration des bâtiments du poste.
L'accueil de la part des personnels du poste de santé, des autorités du village et de la population à été extrêmement chaleureux.
La mission a Thiara n'avait pas pu envoyer de photos : en voici quelques unes :

Ainsi s’achève la Route 2019 ; dans quelques jours tous les participants seront rentrés en France. Quelques uns vont s’attarder pour une cure de repos dans les douceurs de la Casamance.

Merci à tous les lecteurs du blog et pour tous les messages qui ont été adressés.

15 réflexions sur « Derniers jours du voyage »

  1. Amis de Marie-Laure (Joannon) et de Patrice (Renouf), et connaissant très bien la Casamance, ce fut un plaisir de vous retrouver presque quotidiennement, au travers de votre blog, et découvrir les points forts de votre mission.
    Bravo à tous pour votre engagement et merci de nous avoir fait partagé cette Route de la Solidarité et de l’Amitié 2019.
    Bien cordialement.

    Michèle et Eric

  2. Ia route 2019 s’achève donc dans l’espoir, pour ces enfants.
    Pour ma part, je cultive celui de pouvoir recommencer en 2021.
    Bon retour à toutes et à tous, et belles fêtes de fin d’année.
    Bruno

  3. Un grand merci pour nous avoir fait partager cette merveilleuse aventure et surtout bravo pour votre travail ,votre présence auprès des populations auxquelles vous laisser un immense souvenir de votre passage.
    Bon retour. tous ces échanges et merveilleux moments ne doivent pas s’oublier

  4. Merci à vous tous pour toutes ces belles choses que vous avez faites. Pour ces enfants pour leur santé pour les soins qui leur a été prodigués. Merci pour toutes les nouvelles. Je vous tire mon chapeau de penser aux autres.

  5. Bravo pour cette mission 2019 qui s’achève. Comme d’habitude, elle a rempli son contrat qui est d’aider des populations dans leur quotidien. Vous avez apporté un peu de douceur et de paix , de bien être. Aucun élément perturbateur dans une mission qui est bien huilée et qui nécessite un gros investissement de tous.
    Amicales salutations, bravo pour le reportage qui m’a rempli de nostalgie, bonnes fêtes de fin d’année et un repos bien mérité.

  6. Formidable initiative que cette expédition en Casamance pour aider ces personnes dans les difficultés quotidienne.
    Si vous avez besoin je serai heureux de pouvoir participer dans la mesure de mes possibilités à cette aventure

Répondre à Ousmane Mamadou Diop Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *